Différence : ponçage à l'eau et ponçage à sec


En matière de ponçage pour la carrosserie, on différencie souvent les papiers à sec des papier à l'eau. Chaque papier abrasif à une correspondance en numéro qui équivaut à la concentration de grains. Plus le numéro est élevé, plus le papier est « fin ». Plus le grain est gros, plus le chiffre sera bas.

Ainsi, un papier de grain 1000 sera « ultra fin » et un papier de grain 60 sera « gros ».


Quelle est la différence entre le ponçage à l'eau et le ponçage à sec ?


Le ponçage à sec :

Les grains des papiers à sec se comptent de 100 en 100 au maximum. Ce type de papier est utilisé pour tout type d'opérations : sur mastic, apprêt … L'inconvénient du ponçage à sec est la quantité de poussière qui sera engendrée. L'avantage est principalement le gain de temps.


Le ponçage à l'eau :

Les grains des papiers à l'eau se comptent de 200 en 200. Ce type de papier est utilisé notamment pour les opérations de dépolissage ou pour éliminer une coulure. L'inconvénient du ponçage à l'eau est qu'il n'est pas possible de poncer le polyester à cause justement de la présence d'eau. L'avantage est principalement un meilleur contrôle de la surface d'application.


Correspondance papier à sec / papier à l'eau


200

400

300

600

400

800

500

1000

Abrasif carrosserieorigine de l'abrasifponçage